Collaborations

'Il cantico delle creature, l’esaltazione del cielo' est un projet artistique créé pour un événement coproduit par ‘La Casa Del Sorriso’ di Monreale (Pa) en Italie: association qui conduit des oeuvres de charité avec une particulière attention au mineurs qui vivent toutes sortes de problématique sociale. Elle accueille aussi des enfants de 0 à 14 ans qui ont été retirés de leur familles car plus en mesure de s’en occuper. Cette organisme possède un grand espace dédié aux conférences. Avec le projet “Il cantico delle creature, l’esaltazione del cielo” Fabio Dolce et son équipe artistique désir investir ce lieu pour le rendre un théâtre qui puisse sensibiliser les enfants et leur donner l’opportunité de regarder le spectacle et de continuer de rêver. Danse, chant, peinture, théâtre, musique, seront les cinq Muses réunis pour un moment d’effervescence créative. L’une sera le pont pour l’autre pour connecter l’art du passé avec celle du présent. Un projet pensé par l’artiste Sicilien Fabio Dolce en collaboration avec le fameux peintre contemporain le Maestro Pippo Madè et le directeur du choeur de Sancte Joseph le Maestro Mauro Visconti. Les trois ont été sensible aux projets de bénévolat tout le long de leur carrière. Un projet qui rend hommage à l'oeuvre de S. Francesco d'Assisi, avec l’intention d’exalter les arts en une seule rencontre. Le spectacle sera composé d’une chorégraphie de danse contemporaine créé par Fabio Dolce en collaboration avec Antonino Ceresia, tout deux artistes internationaux, et il va s'articuler entre les peintures dédiées au Cantique des Créatures du Maestro Pippo Madè, sublimé par le chant du choeur de Sancte Joseph. Le Maestro Mauro Visconti composera la musique qui sera jouée live: un piano et un violon accompagneront les artistes du choeur et les danseurs qui formeront une scénographie vivante. Cet événement sera l’occasion pour créer un produit artistique qui nous aimerions amener dans d'autres scènes régionales, nationales et européennes avec l’intention de collaborer avec d’autres structures qui s’engagent dans le bénévolat. La manifestation en première nationale aura lieu le dimanche 14 Octobre 2018 dans la salle pour conférences de “ La Casa Del Sorriso”.

Il Cantico delle Creature, l'esaltazione del cielo

'Il cantico delle creature, l’esaltazione del cielo' est un projet artistique créé pour un événement coproduit par ‘La Casa Del Sorriso’ di Monreale (Pa) en Italie: association qui conduit des oeuvres de charité avec une particulière attention au mineurs qui vivent toutes sortes de problématique sociale. Elle accueille aussi des enfants de 0 à 14 ans qui ont été retirés de leur familles car plus en mesure de s’en occuper. Cette organisme possède un grand espace dédié aux conférences. Avec le projet “Il cantico delle creature, l’esaltazione del cielo” Fabio Dolce et son équipe artistique désir investir ce lieu pour le rendre un théâtre qui puisse sensibiliser les enfants et leur donner l’opportunité de regarder le spectacle et de continuer de rêver. Danse, chant, peinture, théâtre, musique, seront les cinq Muses réunis pour un moment d’effervescence créative. L’une sera le pont pour l’autre pour connecter l’art du passé avec celle du présent. Un projet pensé par l’artiste Sicilien Fabio Dolce en collaboration avec le fameux peintre contemporain le Maestro Pippo Madè et le directeur du choeur de Sancte Joseph le Maestro Mauro Visconti. Les trois ont été sensible aux projets de bénévolat tout le long de leur carrière. Un projet qui rend hommage à l'oeuvre de S. Francesco d'Assisi, avec l’intention d’exalter les arts en une seule rencontre. Le spectacle sera composé d’une chorégraphie de danse contemporaine créé par Fabio Dolce en collaboration avec Antonino Ceresia, tout deux artistes internationaux, et il va s'articuler entre les peintures dédiées au Cantique des Créatures du Maestro Pippo Madè, sublimé par le chant du choeur de Sancte Joseph. Le Maestro Mauro Visconti composera la musique qui sera jouée live: un piano et un violon accompagneront les artistes du choeur et les danseurs qui formeront une scénographie vivante. Cet événement sera l’occasion pour créer un produit artistique qui nous aimerions amener dans d'autres scènes régionales, nationales et européennes avec l’intention de collaborer avec d’autres structures qui s’engagent dans le bénévolat. La manifestation en première nationale aura lieu le dimanche 14 Octobre 2018 dans la salle pour conférences de “ La Casa Del Sorriso”.

Il Cantico delle Creature, l'esaltazione del cielo

'Red falling' est né d’une collaboration entre les deux chorégraphes : Antonino Ceresia et Fabio Dolce. Antonino est le directeur artistique de la compagnie de danse Essevesse de Marseille, dans le sud de la France. Suite à son travail chorégraphique “Ne bouge pas”, inspiré du best seller de Margaret Mazzantini, Antonino a souhaité se focaliser sur l’ un des personnages de l’histoire: Italia. Italia est une femme perdue, emprisonnée dans une routine et un style de vie bien particulier. Avec cette nouvelle collaboration, “Red Falling”, Antonino et Fabio ont travaillé avec cinq danseuses siciliennes pour mettre en évidence cinq traits de caractère du personnage de Italia. Cette chorégraphie a été supportée et coproduite par l'Institut Français de Palerme, et jouée au Cantieri Culturali della Zisa et aussi au Mura delle Cattive, toujours à Palerme. Il existe à présent une version de ´Red Falling’ conçue pour un projet vidéo-danse.

Red falling

EcuLab Classic est un laboratoire artistique et culturel expérimental qui vise à valoriser et promouvoir des jeunes talents dans un contexte toujours plus international. Le projet met en avant des talents siciliens et d’autres venus d’ailleurs au travers d’un langage artistique commun. EcuLab CoArt expose des idées et des projets aptes à qualifier, promouvoir et valoriser les artistes et leurs initiatives dans l’espace re-adapté du centre historique, situé entre le port et la CALA à Palerme. Quatre prestigieuses performances artistiques d’une incontestable originalité ont suscité un enthousiasme absolu de la part d’un public de tout âge, éveillant leur curiosité et envie d’échange. CoArt a également permis à ces jeunes talents de la danse, déjà affirmé dans ce domaine à l’international, de s’auto-promouvoir au sein de ses lieux, exprimant leur capacité individuelle d’interagir avec les musiciens et l’éclairage, réalisant ensemble ce projet qui mérite une visibilité internationale, comme l’ont souvent souligné le producteur et le directeur artistique. Les chorégraphies qui sont créés et dansées par Fabio Dolce et Antonino Ceresia, ont permis un véritable dialogue entre les acteurs impliqués, qui ont entre autre échangés leurs rôles de scène: les musiciens jouent les danseurs et vice-versa. Le tout s’articulant au tour de l’expérimentation sonore transformant des instruments traditionnels lyriques en éléments de production de sons plus modernes et audacieux, prenant une nouvelle vie en dansant avec les interprètes. La direction artistique est signée par Giorgia Panasci, qui a su reconnaitre ces talents et qui a révolutionnée la façon de voir et entendre la harpe durant les performances. La production soignée par Francesco Panasci Management s’est engagée dans la communication et diffusion de ce projet sans hésiter, en propageant le « made in Sicily » en ce moment très favorable pour Palerme qui est aujourd’hui la capitale de la culture où s’expose Manifesta12.

Sperimental Harpdance

EcuLab Classic est un laboratoire artistique et culturel expérimental qui vise à valoriser et promouvoir des jeunes talents dans un contexte toujours plus international. Le projet met en avant des talents siciliens et d’autres venus d’ailleurs au travers d’un langage artistique commun. EcuLab CoArt expose des idées et des projets aptes à qualifier, promouvoir et valoriser les artistes et leurs initiatives dans l’espace re-adapté du centre historique, situé entre le port et la CALA à Palerme. Quatre prestigieuses performances artistiques d’une incontestable originalité ont suscité un enthousiasme absolu de la part d’un public de tout âge, éveillant leur curiosité et envie d’échange. CoArt a également permis à ces jeunes talents de la danse, déjà affirmé dans ce domaine à l’international, de s’auto-promouvoir au sein de ses lieux, exprimant leur capacité individuelle d’interagir avec les musiciens et l’éclairage, réalisant ensemble ce projet qui mérite une visibilité internationale, comme l’ont souvent souligné le producteur et le directeur artistique. Les chorégraphies qui sont créés et dansées par Fabio Dolce et Antonino Ceresia, ont permis un véritable dialogue entre les acteurs impliqués, qui ont entre autre échangés leurs rôles de scène: les musiciens jouent les danseurs et vice-versa. Le tout s’articulant au tour de l’expérimentation sonore transformant des instruments traditionnels lyriques en éléments de production de sons plus modernes et audacieux, prenant une nouvelle vie en dansant avec les interprètes. La direction artistique est signée par Giorgia Panasci, qui a su reconnaitre ces talents et qui a révolutionnée la façon de voir et entendre la harpe durant les performances. La production soignée par Francesco Panasci Management s’est engagée dans la communication et diffusion de ce projet sans hésiter, en propageant le « made in Sicily » en ce moment très favorable pour Palerme qui est aujourd’hui la capitale de la culture où s’expose Manifesta12.

Hdance

Fabio est un artiste pluridisciplinaire qui a parcouru sa vie en immersion dans le monde des arts, enrichissant son âme de chorégraphe et danseur par des expériences vécues entre l’Italie, la France et le Royaume Uni.
Il travaille de plus en plus en collaboration avec des artistes de styles différents, pour créer des performances qui interagissent avec le public de diverses manières. Son art se caractérise par une fascination pour le corps en mouvement. Fabio a déjà eu l’occasion de collaborer avec des peintres, sculpteurs, artistes d’arts numériques, scientifiques, chanteurs, musiciens, photographes, video-makers, chorégraphes et danseurs.


« Aujourd’hui, ce qui me nourrit ma démarche créatrice, est la recherche de nouvelles façons d’interagir et communiquer avec le public. J’utilise les techniques acquises durant ma carrière pour donner voix à mes instincts et créer un nouveau pont entre l’intériorité et l’extériorité de mon être, à travers le corps en mouvement.

Ce dernier me semble être le parfait vecteur susceptible d’exterioriser mes émotions. Pour développer et approfondir cette expérience, la collaboration avec des artistes qui utilisent d’autre moyens de communication est essentielle à ma recherche ».


Chorégraphe

'https://soundcloud.com/fabio-dolce-473210599/no-titlé' est une pièce de groupe créée par le chorégraphe Fabio Dolce et dont le but est de célébrer la force de la femme, en particulier celle des femmes siciliennes. ​En amont de ce projet, il y a la forte admiration de Fabio pour la polyvalence, le courage et la capicité de travail de sa mère. En rendant hommage à la reine du théâtre-danse Pina Bausch, Fabio évoque la condition la plus traditionnelle des femmes en Sicile : la femme au foyer.Douze femmes, un couloir de feuilles, une cuisine, un téléphone, une coiffeuse et un fer à repasser se partagent la scène. ​Onze danseuses font état de leur force physique tandis qu’une comédienne parle au téléphone avec sa meilleure amie, en lui racontant sa vie, en cuisinant et repassant. La voix de l’actrice, omniprésente sur scène, est accompagnée par une bande-son originale créée par le compositeur français Romain Aweduti. ​Fabio a fait le choix audacieux de surcharger délibérément la scène, tant au niveau sonore que visuel, afin de solliciter les sens du spectateur, confronté à un véritable « spectacle total ». La réflexion sur les deux principales différences physiologiques entre l’homme et la femme, à savoir le cycle menstruel et la gestation, a servi de tremplin au langage chorégraphique de cette pièce originale, jouée pour le festival Carte Blanche au CCN Ballet de Lorraine à Nancy. ​Fabio travaille à présent sur une seconde version de ´https://soundcloud.com/fabio-dolce-473210599/no-titlé’ présentant cette fois des hommes sur scène, pour donner corps à la voix d’un artiste homme évoquant le statut de la femme.
https://soundcloud.com/fabio-dolce-473210599/no-titlé
​'duo “divin?”' est le produit d’une réflexion portant sur la relation intrinsèque entre l’artiste et son oeuvre, et plus précisément entre un écrivain et son livre, Dante et sa Divine Comédie. Cette pièce, pensée et chorégraphiée par Fabio, est composée d’un duo de danseurs : Fabio et sa partenaire Sakiko. Ils sont accompagnés par deux musiciens : Romain Aweduti et Laura Mateos. ​Dans cette pièce, Fabio incarne le rôle de Dante et Sakiko celui de son encre et papier. Lorsque Dante se sert de son encre pour écrire, Fabio manipule Sakiko afin de mettre en évidence cette relation physique sur le plateau.Le chorégraphe met donc en scène le moment de la création de l’oeuvre, en guidant Sakiko, la supportant, lui donnant forme et la laissant libre une fois l’oeuvre accomplie. ​Ce travail ne fait donc pas explicitement référence à l’histoire linéaire de la Divine Comédie, et pour y attribuer une énergie et une qualité de mouvement propre, Fabio se laisser habiter par l’énergie que les mots « Enfer », « Purgatoire », « Paradis » évoquent en lui. ​Ce travail met en exergue les notions de « partnering » à la fois classique et de danses sportives et acrobatiques que le jeune chorégraphe s’est appropriées le long de sa carrière de danseur. ​En ce qui concerne la création musicale, Fabio a demandé à Romain Aweduti d’agir de la même façon : utilisant l'énergie des trois mots qui définissent l'oeuvre de Dante. Duo “divin?” a été joué au festival Carte Blanche du CCN Ballet de Lorraine à Nancy et au festival Beauregard de Grenoble. ​Un cast entièrement masculin de 'duo “divin? ”' existe également : Antonino Ceresia y remplace Sakiko et Phanuel Erdmann remplace Laura et Romain, avec des instruments musicaux électroniques. Ce cast a pour effet de questionner le rôle du mâle au sein de la société et du couple.
Duo “divin?”
'SHARED SENSe partagé' naît d’une collaboration entre danse et art digital. ​Fabio Dolce a travaillé avec l’artiste digitale anglaise Diane Wiltshire pour donner vie à ce travail multisensoriel. ​Deux corps et des dispositifs électroniques se combinent pour délivrer l’intimité partagée entre Fabio e et Phanuel Erdmann au public. Pendant cette prestation, les danseurs entrent en interaction, avec un contact permanent, symbolisant deux jumeaux dans le ventre de leur maman, jusqu’au moment de l’accouchement où ils se retrouvent l’un face à l’autre en temps qu’individus à part entière. ​‘SHARED SENSe partagé’ dévoile les réflexions de Fabio concernant l’intimité, la nudité, la relation fraternelle et le mouvement. La collaboration avec Diane a été fondamentale pour transmettre au public, de façon plus profonde et expérimentale, l’intimité de ce duo. Alors que la danse rend les spectateurs témoins du partage de la sueur, mais aussi de la complexité, de la fragilité et des émotions entre Fabio et Phanuel, les dispositifs électroniques mettent le public en relation avec leurs battements de coeur et leur flux sanguin, au travers des lumières et vibrations qu’ils produisent. ​Ces dispositifs sont distribués aux spectateurs juste avant la performance. Le public est libre de se mouvoir dans l’espace, s'asseoir ou observer, debout. L'atmosphère sonore est en outre composée d’une trace-audio créée par Diane et suivie par une composition de musique électronique de Phanuel. ​‘SHARED SENSe partagé’ a été présenté dans des galeries et musées anglais et sera source d'inspiration pour une nouvelle collaboration entre Fabio et Diane en 2019.
SHARED SENSe partagé

Chorégraphe

'https://soundcloud.com/fabio-dolce-473210599/no-titlé' est une pièce de groupe créée par le chorégraphe Fabio Dolce et dont le but est de célébrer la force de la femme, en particulier celle des femmes siciliennes. ​En amont de ce projet, il y a la forte admiration de Fabio pour la polyvalence, le courage et la capicité de travail de sa mère. En rendant hommage à la reine du théâtre-danse Pina Bausch, Fabio évoque la condition la plus traditionnelle des femmes en Sicile : la femme au foyer.Douze femmes, un couloir de feuilles, une cuisine, un téléphone, une coiffeuse et un fer à repasser se partagent la scène. ​Onze danseuses font état de leur force physique tandis qu’une comédienne parle au téléphone avec sa meilleure amie, en lui racontant sa vie, en cuisinant et repassant. La voix de l’actrice, omniprésente sur scène, est accompagnée par une bande-son originale créée par le compositeur français Romain Aweduti. ​Fabio a fait le choix audacieux de surcharger délibérément la scène, tant au niveau sonore que visuel, afin de solliciter les sens du spectateur, confronté à un véritable « spectacle total ». La réflexion sur les deux principales différences physiologiques entre l’homme et la femme, à savoir le cycle menstruel et la gestation, a servi de tremplin au langage chorégraphique de cette pièce originale, jouée pour le festival Carte Blanche au CCN Ballet de Lorraine à Nancy. ​Fabio travaille à présent sur une seconde version de ´https://soundcloud.com/fabio-dolce-473210599/no-titlé’ présentant cette fois des hommes sur scène, pour donner corps à la voix d’un artiste homme évoquant le statut de la femme.
https://soundcloud.com/fabio-dolce-473210599/no-titlé
​'duo “divin?”' est le produit d’une réflexion portant sur la relation intrinsèque entre l’artiste et son oeuvre, et plus précisément entre un écrivain et son livre, Dante et sa Divine Comédie. Cette pièce, pensée et chorégraphiée par Fabio, est composée d’un duo de danseurs : Fabio et sa partenaire Sakiko. Ils sont accompagnés par deux musiciens : Romain Aweduti et Laura Mateos. ​Dans cette pièce, Fabio incarne le rôle de Dante et Sakiko celui de son encre et papier. Lorsque Dante se sert de son encre pour écrire, Fabio manipule Sakiko afin de mettre en évidence cette relation physique sur le plateau.Le chorégraphe met donc en scène le moment de la création de l’oeuvre, en guidant Sakiko, la supportant, lui donnant forme et la laissant libre une fois l’oeuvre accomplie. ​Ce travail ne fait donc pas explicitement référence à l’histoire linéaire de la Divine Comédie, et pour y attribuer une énergie et une qualité de mouvement propre, Fabio se laisser habiter par l’énergie que les mots « Enfer », « Purgatoire », « Paradis » évoquent en lui. ​Ce travail met en exergue les notions de « partnering » à la fois classique et de danses sportives et acrobatiques que le jeune chorégraphe s’est appropriées le long de sa carrière de danseur. ​En ce qui concerne la création musicale, Fabio a demandé à Romain Aweduti d’agir de la même façon : utilisant l'énergie des trois mots qui définissent l'oeuvre de Dante. Duo “divin?” a été joué au festival Carte Blanche du CCN Ballet de Lorraine à Nancy et au festival Beauregard de Grenoble. ​Un cast entièrement masculin de 'duo “divin? ”' existe également : Antonino Ceresia y remplace Sakiko et Phanuel Erdmann remplace Laura et Romain, avec des instruments musicaux électroniques. Ce cast a pour effet de questionner le rôle du mâle au sein de la société et du couple.
Duo “divin?”
'SHARED SENSe partagé' naît d’une collaboration entre danse et art digital. ​Fabio Dolce a travaillé avec l’artiste digitale anglaise Diane Wiltshire pour donner vie à ce travail multisensoriel. ​Deux corps et des dispositifs électroniques se combinent pour délivrer l’intimité partagée entre Fabio e et Phanuel Erdmann au public. Pendant cette prestation, les danseurs entrent en interaction, avec un contact permanent, symbolisant deux jumeaux dans le ventre de leur maman, jusqu’au moment de l’accouchement où ils se retrouvent l’un face à l’autre en temps qu’individus à part entière. ​‘SHARED SENSe partagé’ dévoile les réflexions de Fabio concernant l’intimité, la nudité, la relation fraternelle et le mouvement. La collaboration avec Diane a été fondamentale pour transmettre au public, de façon plus profonde et expérimentale, l’intimité de ce duo. Alors que la danse rend les spectateurs témoins du partage de la sueur, mais aussi de la complexité, de la fragilité et des émotions entre Fabio et Phanuel, les dispositifs électroniques mettent le public en relation avec leurs battements de coeur et leur flux sanguin, au travers des lumières et vibrations qu’ils produisent. ​Ces dispositifs sont distribués aux spectateurs juste avant la performance. Le public est libre de se mouvoir dans l’espace, s'asseoir ou observer, debout. L'atmosphère sonore est en outre composée d’une trace-audio créée par Diane et suivie par une composition de musique électronique de Phanuel. ​‘SHARED SENSe partagé’ a été présenté dans des galeries et musées anglais et sera source d'inspiration pour une nouvelle collaboration entre Fabio et Diane en 2019.
SHARED SENSe partagé

« Aujourd’hui, ce qui me nourrit ma démarche créatrice, est la recherche de nouvelles façons d’interagir et communiquer avec le public. J’utilise les techniques acquises durant ma carrière pour donner voix à mes instincts et créer un nouveau pont entre l’intériorité et l’extériorité de mon être, à travers le corps en mouvement.

Ce dernier me semble être le parfait vecteur susceptible d’exterioriser mes émotions. Pour développer et approfondir cette expérience, la collaboration avec des artistes qui utilisent d’autre moyens de communication est essentielle à ma recherche ».


Danseur

teaser Fabio's REPERTOIRE

Fabio poursuit sa carrière internationale entre la France, l’Italie et le Royaume Uni. Nonobstant il danse principalement pour ses pièces chorégraphiques, il continue de danser en freelance pour d’autres compagnies comme : Shobana Jeyasingh, EDIFICE Dance Theatre, Chatha et Essevesse.
​Durant sa carrière Fabio a eu l’honneur de danser sur des scènes comme le Sadler’s Wells, l’Opéra de Paris, Chaillot, le théâtre de la ville, et d’autres, avec des rôles de soliste, en dansant les chorégraphies des plus grand noms de la danse comme George Balanchine, William Forsythe, Nureyev, Mr Cunningham et beaucoup d’autres.


clique ici pour voir son REPERTOIRE

Enseignant

Outre sa carrière de danseur et chorégraphe, Fabio s’est formé pour approfondir sa réflexion pédagogique et didactique, et être en mesure d'oeuvrer à plusieurs niveaux dans la société, comme par exemple dans les écoles pour enfants diversement habiles, adultes, personnes âgées souffrant des pathologies mentales et physiques, etc. Fabio enseigne la danse classique, contemporaine et les techniques d’improvisation, même pour des compagnies de danseurs professionnelles.


Clique ici pour en savoir plus

Enseignant

Outre sa carrière de danseur et chorégraphe, Fabio s’est formé pour approfondir sa réflexion pédagogique et didactique, et être en mesure d'oeuvrer à plusieurs niveaux dans la société, comme par exemple dans les écoles pour enfants diversement habiles, adultes, personnes âgées souffrant des pathologies mentales et physiques, etc. Fabio enseigne la danse classique, contemporaine et les techniques d’improvisation, même pour des compagnies de danseurs professionnelles.


Clique ici pour en savoir plus

Press

Face to face ospita Fabio Dolce
Siciliaunotv Siciliauno
Interview with the M. P. Madè and A. Ceresia

Press

Face to face ospita Fabio Dolce
Siciliaunotv Siciliauno
Interview with the M. P. Madè and A. Ceresia

Contacts

Instagram: @fabiodolce.art
Email: fabio.dolce.art@gmail.com
Phone number: 0044 750 361 27 05
Whatsapp number: 0033 624 928 571

Contacts

Instagram: @fabiodolce.art
Email: fabio.dolce.art@gmail.com
Phone number: 0044 750 361 27 05
Whatsapp number: 0033 624 928 571